Le Gun de Doc. Jones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Gun de Doc. Jones

Message  javel le Mer 25 Nov - 9:05

Attention c'est du lourd. Fabriqué par WG.



Pour l'historique rapidement, ce révolver britannique possède un chien en bec de corbin* et un mécanisme à double action. Le Mk 6 a un canon long et une crosse à pente droite.
Comme tout revolver à brisure (Que l'on ouvre en deux), le barillet est solidaire du canon et l'ensemble bascule vers le bas (verrou situé à gauche) pour le chargement et le déchargement de l'arme. En fin de course d'ouverture, ce crochet se débraye par l'entremise d'un cran, permettant à l'étoile de revenir en place pour le rechargement. Les organes de visée sont fixes. Les plaquettes de crosse sont en caoutchouc durci. Cette arme a un anneau pour une dragonne.( Extrait Wiki)

* Arme médiéval française dont une partie courbe rappel la forme du percuteur.
Voir ci dessous: Avec le chien avant la percussion et un bec de corbin.


Le 24 mai 1915, le Webley Mk VI a été adopté comme l'arme de poing standard pour  l'armée britanniques et du Commonwealth. Il commence sa carrière pendant la première guerre mondiale donc, et, il est délivré aux officiers aviateurs, équipages navals, aux nettoyeurs de tranchée, aux équipes de mitrailleuses et équipages de chars...

Le Mk VI s'est avéré pour être une arme très fiable et robuste, bien adaptée à la boue et les mauvaises conditions de la guerre de tranchées, et plusieurs accessoires ont été développés pour le Mk VI, y compris une baïonnette (faite partir d'une baïonnette Gras Français convertie), ainsi que des speedloader et une crosse permettant le revolver d'être convertis en un carabine.

Avec crosse et baïonnette


Mécanisme.




La Réplique

Arrivée avec une grosse étiquettes ainsi qu'un grand black qui me demande 45€... normal, c'est la roulette russe. Le paquet viens de Taïwan.



Dès l'ouverture du carton, la petite bafouille pour rappeler (aux douanes) que c'est un jouet...

Puis la boite



Pas de tige de débourrage, pas de sachet de bille, juste un papier bulle autour du revolver.
Un manuel bien illustré en anglais et une petite reproduction d'un manuel militaire Anglais bien sympathique (pour se donner une idée de tenue.)



La réplique est lourde. Normalement le revolver d'origine pèse 1,1kilo. Là sur la balance:


Donc c'est de bonne augure, rien en plus, rien en moins.

Il est vrai que l'allure générale est très proche du RS.


Notez que le chien n'a pas de bec de corbin. Il vient juste taper sur une valve. Comme le RS, c'est un simple et double action. La sureté est interne à la détente: Lorsque que la détente n'est pas pressée alors que la chien est abattue, un pièce bloque la course de celui ci, et donc la percussion est impossible.
Par contre si le chien est armé, là ça part tranquille dans le pied.

Les détails sont particulièrement soignés. L'acier est brossé, gris bleuté.




Le numéro de série ne correspond pas au numéro d'un autre révolver acheté par le président de la KAT.
Pièce réellement numéroté alors qu'aucun argumentaire de vente ne le précise?



Néanmoins il ne possède pas tout les marquages d'époque comme par exemple ci-dessous:


Les douilles ressemblent au standard que l'on trouve sur les Dan Wesson, mais n'en n'ayant pas sous la mains, je ne peux comparer.


Après avoir brisé le révolver le barillet est muni d'un système d’extracteur de douille pendant l'ouverture. Celui ci se rétracte après brisure complète.


Pas de hop up. Je ne sais pas comment on peut accéder au canon interne pour le moment.(Il y a une goupille juste au dessus visible sur l'image, cela doit être par là que cela se passe.)
Devant celui ci il y a une collerette montée sur ressort qui vient en buté avec les douilles lorsqu'elles se présentent, et ainsi théoriquement obtenir une plus grande étanchéité entre le canon et la bille. Question



Comme dans la plupart des révolver, la capsule de CO2 se place dans la poignée. Il faut enlever la platine en plastique de gauche (Il y a une échancrure dessous). La platine est tenue par une simple lame ressort qui clips l'ensemble.
À première vue cela n'a pas de jeu. Les visses présentes sur les platines sont bien réels mais ne servent à rien.
Le plastique des platines est un peu bas de gamme comparé au reste de l'engin, mais celles d'origines étaient en caoutchouc dure, donc juste un peu plus mate, mais surement pas de meilleur facture.



L'anneau de dragonne sert astucieusement à percuter la capsule en le vissant.

Test de tir.

La percussion de la capsule se fait sans problème, pas de fuite.
Pour le test j'ai pris de la 0,20 avec un chronographe Xcortech X3200.

Premier barillet:
-309-/-312-324-321-308.
Second:
-334-135*-302-297-289-299.
* La réplique est lourde, et le canon était mal dirigé. Encore heureux que je ne me soit pas pris la bille dans le nez par ricochet. :cap03:
Troisième:
-307-286-287-289-301-/-

Cela reste bien en dessous des valeurs annoncées!? Mais j'ai un doute car ce sont des billes sorties d'un BBloader, et je me demande si ce n'est pas de la 0,25, mais dans ce cas là je serais largement en dehors des clous!!

Sensation de tir: ça claque la vache!!! l'engin on l'entend!
Donc pas discret, mais très dissuasif.
Pour le tir, je n'avais que 5 mètres de recul (sinon c'était les carreaux, une chaise, un miroir, le divorce!), et avec application la bille va bien droit dans l'alignement du guidon. Par contre pour une meilleur précision, il faut mieux armer le chien avant chaque tir afin de limiter les faux mouvements.
Se servir des deux mains de préférence, et placer la gauche en appuis sur le pontet.

MAJ
: Profitant d'une partie, j'ai sortie le bel engin (non c'est ce que tu crois gros coquin) et j'ai tiré quelques billes.
Cela part, vite, et pas loin! La bille part bien droit durant 20 mètres, puis, flop, elle va se coucher dans l'herbe assez vite. J'ai hâte de trouver un moyen pour y ajouter un pseudo hop up. Affaire à suivre.

Edit: J'ai trafiqué un hop up en suivant un tuto anglais, et c'est magique, je gagne 10 mètres, avec une belle trajectoire, donc avec ce type d'engin, un 30/35 mètre, c'est largement suffisant!   Very Happy
Les cartouches

La réplique est vendu avec 6 cartouches. Bien que l'on puisse faire pas mal de tour de barillet avec une seule cartouche de CO2, le rechargement se fera vite sentir en partie (surtout avec une faible portée).

Je n'ai pas trouvé (À l'heure actuelle.) de cartouches seules sur le Net. Visiblement c'est une réplique de collection et pas sûr qu'il existe un jour des lots de cartouches de rechanges. (Depuis la première éditions de cette revue il y en a, mais souvent en rupture de stock)
Bref il faut allez donc voir dans ce qu'il se fait sur le marché.
Mon attention c'est porté sur des cartouches de la marque Wingun. Elles se ressemble, sont faite pour des révolver du type Dan Wesson, et elles sont peu chères (Environ 8€ les 6).

Problème: Les Wingun sont légèrement plus longues! (Wingun avec ogive marron, et Webley grise)

Oh pas de grand chose mais suffisamment pour bloquer le barillet lors de sa rotation.

Les mesures:
Webley: 39 mm (ogive comprise) pour un diamètre de 9,9 mm d'étuis.
Wingun: 40,5 mm pour le même diamètre.
Le culot a le même diamètre et hauteur pour les deux.

Donc nous voilà avec 1,5 mm de trop. Le problème c'est que l'on ne peu soustraire cet excédent sur l'ogive car sinon on attaquerai le bourrelet qui sert à retenir la bille.

Donc il faut sortir l'ogive en plastique siliconé de l'étui, et entailler l'ogive à sa base pour la réduire.
Prenez un cutter à lame droite (lame neuve) et allez y doucement. Le plus dur, c'est d'arriver à faire une entaille régulière sur la circonférence.
Pour cela après avoir mesuré votre point de coupe sur plusieurs endroits, placez l'ogive sur une surface plane et faire "rouler" le cutter dessus.



Puis délicatement, de manière longitudinale, coupez la collerette en suivant le manchon.

Les étuis semblent identiques, mais lors du remontage d'une ogive, bien qu'ayant coupé le manchon en fonction de ce que j'avais retiré sur l'ogive, cela restait trop long, car le diamètre interne de l'ove est plus étroit après 1,5 mm, donc le tube interne de l’étui la bloque.
Il faut alors coupé le manchon au final de 3,5mm pour ajuster correctement l'ogive.



Même si la coupe n'est pas excellente, cela reste assez propre une fois l'ogive placée. (Ci dessous les deux cartouches)



Sur le culot de la Wingun il y a un trou à la place du réducteur que l'on trouve sur la Webley.


Donc après un essais de tir pour vérifier que toutes les cartouches étaient fonctionnelles, j'ai passé une Wingun au Chronographe: 439 fps!!  Shocked  Shocked  Shocked

Donc il va falloir allez chercher des bâtons de sucettes pour remédier à ce petit inconvénient :whist:  (vous trouverez des revues sur le bridage des Dan Wesson qui en font mention.)

Canon Interne.

Rapide: Une goupille, et zou, le canon sort directement (Il ne s'éjecte pas)
C'est donc un tube en alu vraiment léger, je dirais même fragile!
Il est arrêté par un manchon avec un ergot et le ressor sert à la fois à le maintenir en place et à faire bouger le manchon pour l'adhérence avec l'ogive plastique de cartouche.



Je pense qu'il est possible d'usiner un entaille dans le canon pour y placer un bout de caoutchouc (pris sur un vieux joint par exemple), et cela pourrais peut-être permettre d'avoir un effet sur la bille.

Si j'ai le temps je ferais un essais, car même en l'entaillant je pense que cela n'aura pas d'incidence sur la trajectoire de la bille si cela ne marche pas par la suite.

Le canon mesure 6,08 de diamètre interne. Sa longueur est 135 mm, et son diamètre externe est le même que les canons standard, soit 8,5 mm.

Lors de la remise en place du canon, on se rend compte qu'il y a du jeu avec les canon externe, donc le diamètre interne est plus grand mais impossible de mesurer. Peut être que l'on pourrai placer de l'adhésive pour le maintenir mieux.


Les +

- Finitions exemplaires.
- Aspect et rareté.
- Qualité des matériaux.
- Numéro de série unique.

Les -

- Le prix= 177€ (sans taxes et frais de port)
- Pas de hop up.

Conclusions.

Une réplique très belle, objet autant de collection ou de jeu permettant de se faire n'importe quelle tenue de part son aspect rétro. Une prise en main très impressionnante car le poids d'une arme est là.
Comme toute les révolvers an airsoft, ceux ci souffrent d'un manque de puissance et de précision, mais la qualité de la fabrication emporte toute autre considération.
Une réplique qui se destine plus vers un airsofteur collectionneur, "reconstitueur", "cosplayer", etc, mais moins vers quelqu'un qui court à la performance et aux outs.

Un petit holster bien old school et le bijou est dans son écrin.



Pour l'inspiration en airsoft



C'est un sacré bouzin, et c'est anglais.
On conseillera donc du militaire anglais, équipage de char, tenue coloniale africaine, canadienne, australienne.
Pour le post apo c'est aussi un engin assez Steampunk avec ses visses partout et son aspect anguleux.
En cinéma, on la retrouve dans bien sûr dans les productions anglaise, américaine, australienne.
À vous de juger. (sélection non exhaustive.)

Les lanciers du Bengal (1935) tenue par Gary Cooper, ce qui devait lui changer des Colts.


Laurewce d'Arabie (1962)


Le jour le plus long (1962) Tenue par Richard Burton.


Zoulou (1964)



If... (1968)


Trop tard pour les héros (1970)


Zardoz (1974) avec la tenue la plus improbable qu'ai eu Sir Sean Connery!


Sahara (1983)


Le gros engin du Dr. Jones! (Pour les deux dernier volets de ses aventures.)


Miller's crossing (1990)


La cité des enfant perdus.(1995) (Là il fait très grand l'engin c'est sûr!)


Le Labyrinthe de Pan (2006)


Cheval de guerre (2011)


Et dans Call Of Duty II


et pour terminer un magnifique GIF ( Extrait de Crazy Kung Fu)

avatar
javel

Messages : 1932
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gun de Doc. Jones

Message  Lassalle le Mer 25 Nov - 10:44

Moins sexy, je crois avoir vu le professeur Jones aussi avec un GP 35.
avatar
Lassalle

Messages : 132
Date d'inscription : 25/07/2013
Localisation : Pas loin de chez Hannibal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gun de Doc. Jones

Message  javel le Mer 25 Nov - 10:56

En effet



et un S&W





avatar
javel

Messages : 1932
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gun de Doc. Jones

Message  CuiCui le Mer 25 Nov - 12:26

Encore une belle tartine de bonne mamy Javel Twisted Evil
Perso je me suis arrêter au milieux (je finirai de lire cette aprèm au boulot Rolling Eyes ), mais par contre j'ai tout lu les images study Laughing
Sinon belle review Cool
avatar
CuiCui
Admin

Messages : 2638
Date d'inscription : 10/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gun de Doc. Jones

Message  raven le Mer 25 Nov - 17:52

Excellente review !!!

ça donne envie ... cheers
avatar
raven

Messages : 200
Date d'inscription : 05/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Gun de Doc. Jones

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum